Cette 5e édition de la World Cocoa Conference aura lieu du 21 au 24 avril 2024 au Brussels Convention Centre -Square1- à Bruxelles, en Belgique

La conférence se concentrera sur la discussion de mesures conduisant à une répartition équitable de la valeur tout au long de la chaîne d’approvisionnement du cacao, afin d’assurer un meilleur revenu de subsistance aux agriculteurs, sous le thème : « Payer plus pour un cacao durable ».

L’événement sera organisé sur une période de quatre jours et comprendra des séances plénières et des réunions en petits groupes.

Parallèlement au programme régulier, le Global Village, une exposition dynamique, proposera des stands d’exposition, des espaces de réunion privés, des sessions silencieuses et un certain nombre d’événements périphériques, offrant l’espace idéal pour apprendre, travailler en réseau et interagir avec la communauté mondiale du cacao.

Dimanche 21 avril 2024

Paying More for a Sustainable Cocoa

How to address the unequal distribution of value across the cocoa sector

Dimanche 21 avril 2024

14:00

Ouverture des inscriptions à la World Cocoa Conference

14:00
16:30

Événements parallèles

  • Présentation par Bioversity International / CIAT Alliance of the Guide for the Assessment of Cacao Quality and Flavour and the Market Intelligence for Enhancing Cacao Quality.
  • Présentation par Le BASIC de la répartition de la valeur sur les marchés français et allemand du chocolat

17:00

Inauguration officielle de l’exposition

  • Michel Arrion, directeur exécutif, ICCO
  • Discours de bienvenue du ministre belge des affaires étrangères

17:30

Réception de bienvenue sponsorisée par Molenbergnatie

Lundi 22 avril 2024

07:30

L’inscription à la conférence WCC5 continue

SESSIONS PLÉNIÈRES

09:00

Ouverture de la conférence

Introduction par l’animateur: Leanne de Bassompierre

Discours d’ouverture de Sa Majesté la Reine

09:15

  • Discours de bienvenue du Premier ministre belge
  • Discours du Vice-président exécutif de l’UE, Valdis Dombrovskis, suivi par la Commissaire européenne aux partenariats internationaux, Mme Jutta Urpilainen.
  • Discours d’un représentant des membres exportateurs de l’ICCO
  • Allocution du Président du Conseil de l’ICCO, S.E. M. Rafael Soriano Ortiz

10:15

  • Déclaration de Mme Harper Mc Connell, VP Global Cocoa Sustainability, Mars, Platinum Sponsor

10:30

Pause cacao

11:00

Présentation par le Ministre belge de la Coopération au Développement, et le Directeur Général de la Coopération au Développement, des différentes actions de la Belgique dans le secteur du cacao avec Enabel, BIO, et Beyond Chocolate

11:45

Présentation par Michel Arrion, Directeur Exécutif, ICCO, du thème principal de la Conférence et de sa pertinence pour ICCO

12:15

Programme de la conférence présenté par le facilitateur : Leanne de Bassompierre

12:30

Pause déjeuner et conférence de presse

14:00

Panel 1 : La quête du revenu vital des petits exploitants agricoles : pourquoi sommes-nous bloqués et comment pouvons-nous y remédier ?

Modérateur : Viwanou Gnassounou


Intervenant principal : Alex Arnaud Assanvo (CIGHCI)

Panélistes : Stephanie Daniels (LICOP), Anna Laven ; M. Omer Maledy (Secrétaire exécutif du CICC du Cameroun) ; Charles Snoeck (ISCO) ; 1 cacaoculteur ; Timothy S. McCoy (The Hershey Company) ; Pauline Zei (INADES)

Alex Arnaud Assanvo
(CIGHCI)

16:00

Pause cacao

16:30

L’initiative de l’UE pour un cacao durable

Mardi 23 avril 2024

SESSION EN PETITS GROUPES

Time Slot TRACK 1 TRACK 2 TRACK 3
DÉVELOPPEMENT DURABLE DÉVELOPPEMENT DURABLE DÉVELOPPEMENT DES MARCHÉS GOUVERNANCE, GESTION ET FONCTIONNEMENT DES MARCHÉS
Modérateur 1: Tedd George Modérateur 2: TBC Modérateur 3: Viwanou Gnassounou
09:00 Panel 2 : Revenu des agriculteurs et responsabilité sociale dans la culture du cacao Panel 6 : Perspectives pour les marchés asiatiques du cacao Panel 10 : Politiques et réglementations en matière de cacao

Les petits exploitants sont pauvres. Les problèmes fonciers, les faibles rendements, les prix bas, les mauvaises pratiques d'achat sont des facteurs de pauvreté bien connus. Pourtant, très peu de choses ont changé. Qu'est-ce qui n'a pas fonctionné ? Qu'est-ce qui aurait dû être différent ?

 

Intervenant principal : 

Jordy van Honk
(IDH)

Les marchés des économies en développement et émergentes desservent 85% de la population mondiale ; et pourtant, ils n'absorbent qu'un tiers de la production mondiale de cacao. Quel est le marketing-mix le plus approprié pour cibler ces marchés ?

 

Intervenant principal

(CAA)

Les pays importateurs et exportateurs ont adopté des politiques, des réglementations et des normes sur le cacao durable.  Sont-ils compatibles ? Quel est leur impact sur le commerce, les coûts et les prix ?

 

Intervenant principal :

à confirmer 

Panélistes : : Regis Meritan (DG INTPA), Enabel, Tawiah Agyarko Kwarteng (CIGHCI), Carolina Aguilar (Lutheran World Relief), Sylvestre Awono (Puratos), Karen Janssens (Colruyt), Mathieu Desantoine (ENABEL - Trade for Development Center)

Panélistes : Ramesh Kumar Kumar (Cocoa Manufacturing Group Malaysia), Arief Susanto (Askindo), Merlyn Casanova Loor, Association nationale des exportateurs de cacao de l'Équateur (ANECACAO), 2 représentants des pays exportateurs.

Panélistes : DG ENV (CE), Conseil du Café-Cacao, Ghana Cocoa Board, Beatrice Moulianitaki (Meridia), Chris Vincent (WCF), Cecile Renier (UCL), Barbara Trachte Secrétaire d'Etat du gouvernement bruxellois.

10:00 Q&A Q&A Q&A
10:30 Pause cacao Pause cacao Pause cacao
11:00 Panel 3 : Le véritable coût du cacao Panel 7 : Attributs de qualité sensorielle et nutraceutique Panel 11 : Gestion de l'offre

Il y a un besoin urgent d'un nouveau paradigme dans les opérations commerciales, où les entreprises doivent prendre en compte l'environnement et les coûts sociaux engendrés par leurs activités. Le secteur du cacao est-il prêt à relever ce défi ?   

 

Intervenant principal : 

Gricha Safarian
(Puratos)

Le goût a toujours été un facteur influençant les choix des consommateurs. Parallèlement, les produits nutraceutiques sont de plus en plus demandés.  Quelles opportunités ces tendances offrent-elles au secteur du cacao ?

 

Intervenant principal :

Dayog Kabore
(Groupe AFOODS)

La croissance de la demande en produits cacaoyers est limitée. En effet, si les pays émergents et en développement représentent un marché considérable, la consommation par habitant ne s'est pas améliorée en raison de la faible croissance des revenus. D'autre part, l'expansion de la consommation de cacao en volume dans les économies avancées est limitée par le faible taux de natalité. La gestion de l'offre pourrait-elle jouer un rôle dans le soutien des prix internationaux du cacao ?

 

Intervenant principal :

Olasunkanmi Owoyemi
(Sunbeth Global Concepts) 

Panélistes Carla Veldhuyzen van Zanten (Fairtrade International), Virginie Mfegue (Solidaridad International), Benjamin Garnier (Nitidae), Andrea Rusman (Impact Institute et True Price Foundation), 1 représentant des pays exportateurs.

Panélistes : M. Simon Bassanaga (CICC), Fabien Coutel (Treegether), Gian Carlo Di Renzo (ISCHOM), une société nutraceutique, Dayog Kabore (AFOODS Group)

Panélistes : Pascal Tillie (JRC), Rebecca Hayward (Cargill), Ivan Ontaneda, Association nationale des exportateurs de cacao de l'Équateur (ANECACAO), Victor Iyama (FACAN)

12:00 Q&A Q&A Q&A
12:30 Pause déjeuner Pause déjeuner Pause déjeuner
14:30 Panel 4 : Renforcement des partenariats mondiaux Panel 8 : Mesures sanitaires et phytosanitaires Panel 12 : Échange de produits de base

De nombreux gouvernements et agences soutiennent la durabilité économique, environnementale et sociale du secteur du cacao par le biais de projets de coopération au développement.  Comment ces activités peuvent-elles contribuer à améliorer le revenu des producteurs de cacao ?

  

Intervenant principal :

Secrétaire d'État allemand
(BMZ)

L'adoption de nouvelles mesures de sécurité alimentaire, portant sur des risques sanitaires jusqu'alors inconnus, peut avoir des conséquences inattendues pour les parties prenantes qui n'ont pas la capacité de s'adapter rapidement à ces changements.  Que peut-on faire pour minimiser les risques de détournement des échanges ? 

  

Intervenant principal :

Marc Joncheere
(Cargill)

Dans de nombreux pays producteurs, les agriculteurs vendent leur cacao dans le cadre de transactions ponctuelles, sans aucun pouvoir de négociation. La présence de bourses de marchandises dans les pays exportateurs pourrait non seulement servir de système d'information sur la commercialisation, mais aussi contribuer à fournir aux agriculteurs des prêts garantis.

  

Panéliste principal :

A CONFIRMER

Panélistes DG INTPA (CE), Valerie Reboud (European Forest Institute), Philippe de Selliers (Beyond Chocolate), Ramesh Kumar Kumar (Cocoa Manufacturing Group Malaysia), Johanna Renckens (Rikolto), Port d'Anvers

Panélistes DG SANTE (CE),) Syed Mustaq Kader (Mask Associates), Dharam Chand Baheti (Gloster Jute), Représentant du Pérou, Patricio Almeida (Ministère de l'agriculture et de l'élevage de l'Equateur), Catherine Entzminger (ECA)

Panélistes Toby Brandon (ICE), Ayodeji Balogun (AFEX Nigeria) ; Anthony Afam Atuche (Nigeria Commodity Exchange), 2 représentants des pays exportateurs concernés

15:30 Q&A Q&A Q&A
16:00 Panel 5 : Le rôle des femmes dans la communauté cacaoyère Panel 9 : Sous-produits du cacao Panel 13 : Représentativité des agriculteurs

Les femmes jouent un rôle important dans les communautés de cacaoculteurs, non seulement en tant que travailleuses agricoles, mais aussi et surtout en tant que soignantes. Les intervenants discuteront des problèmes actuels et des solutions proposées pour accroître l'inclusion au sein des communautés de cacaoculteurs.

 

Panéliste principal : 

Réseau WINCC

Les fèves de cacao ne représentent qu'une petite partie du poids des fruits du cacao. La cabosse et la pulpe sont considérées comme des déchets. Comment pouvons-nous créer un marché pour les sous-produits afin de compléter le revenu des cultivateurs de cacao ?  

 

Intervenante principale : 

Christine Englebert
 (ENABEL)

Les agriculteurs sont non seulement le maillon le plus faible de la chaîne de valeur, mais ils sont également rarement inclus dans les consultations des parties prenantes. Que peut-on faire pour améliorer la représentativité des agriculteurs ?

 

Intervenant principal : 

Freddy Cabello
(UNOCACE)

Panélistes : Nadege Nzoyem (Rainforest Alliance), Caterine Cerda (Trias), Sonia Lehmann (GISCO), Hillary Barry (Lady Agri), Harper Mc Connell (Mars), 1 représentant des agriculteurs : Nadege Nzoyem (Rainforest Alliance), Caterine Cerda (Kallari & Trias), Sonia Lehmann (GISCO), Hillary Barry (Lady Agri), Harper Mc Connell (Mars), 1 représentant des agriculteurs 

Panélistes : Lars Gierveld (Kumasi drinks), Koumbou Hien (GIZ), Anian Schreiber (Koa Impact), Frédéric-Amon Marc TANOUH (coopérative SCEB), Fernando Antonio Teixeira Mendes (Ministère de l'agriculture et de l'élevage du Brésil), Koen Dewettinck (CACAOLAB)

Panélistes : Evelyn Bahn (INKOTA), GISCO/ISCO, Fairtrade International, Assata Doumbia (ECAM), Nkoulou Wong (SCOOPS-AC), Abdulahi Aliyu (Rikolto), 1 représentant des agriculteurs.

 

17:00 Q&A Q&A Q&A
17:30 Synthèse et remarques finales du modérateur Synthèse et remarques finales du modérateur Synthèse et remarques finales du modérateur
19:00 DÎNER DE GALA DÎNER DE GALA DÎNER DE GALA

Mercredi 24 avril 2024

SÉANCE PLÉNIÈRE :

DÉCLARATION DE BRUXELLES DU World Cocoa Conference

09:00

La quête de la durabilité : Défis et perspectives
Conférencier invité

09:30

L’agenda mondial du cacao : Une feuille de route ou une impasse ?

Présentation par

Antonie Fountain,
Consortium du Baromètre du cacao

Antonie C. Fountain Fountain Directeur général, VOICE Network

10:00

QUESTIONS ET RÉPONSES

10:15

Rapports des 3 modérateurs du panel

11:15

Pause cacao

11:45

Synthèse par le facilitateur avec un panel interactif

2 ministres des pays exportateurs

S.E. M. Philippe Brandt, Ambassadeur de Suisse en Belgique, un Ministre des Pays-Bas, Christine McGrath (Mondelez) et Paul Davis (SUCDEN), respectivement présidents de la WCF et de l’ECA, Eduard Baquero Président des producteurs de cacao de Colombie (FEDECACAO),Bakary Traoré (IDEF/PICD)

12:15

Déclaration de Bruxelles du World Cocoa Conference (le directeur exécutif de l’ICCO lira la déclaration de Bruxelles et prononcera les remarques finales)

12:45

Clôture officielle de la conférence, suivie d’une conférence de presse.

13:00

Pause déjeuner

Note : dans l’après-midi, un événement parallèle sera organisé par le Port d’Anvers, pour les délégués membres de l’ICCO uniquement.

Facebook
Twitter
LinkedIn
LinkedIn
Instagram